www.cerfer.org 

1704, Bd de la paix 01 BP: 1369

  (+228) 70 45 71 24

  cerfer@gmail.com

CERFER

CERFER LOGO
Centre Régional de Formation pour Entretien Routier
Flash info: Rentrée 2022-2023
Photo de séance

Le Centre Régional pour Entretien Routier (CERFER) a ouvert un atelier de formation des PME intervenant dans l’entretien routier dans les pays membres du Conseil de l’Entente. La formation est  financée par la Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier (SAFER) du Togo du 07 au 17 novembre 2022.

La cérémonie de lancement dudit atelier a eu lieu dans la salle de formation du CERFER ce lundi 07 novembre 2022. Ont pris part à la cérémonie :

– Monsieur le représentant de Madame le Ministre des Travaux Publics, Président du Conseil d’Administration du CERFER.

– Monsieur le Représentant du Directeur pays de la Banque Africaine de Développement (BAD) M. Abdoulaye  Mahamane TANDINA

– Monsieur le Directeur Général du CERFER, M. Ouro-Djobo SAMAH

– Monsieur le Représentant de la Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier (SAFER), M. YAKA Tchao Tyr Assim , Chef cellule permanente de gestion des marchés publics

– Les apprenants des pays membres du Conseil de l’Entente

– Les Directions du CERFER

– Les invités….

Dans le souci de promouvoir la croissance économique à travers le développement des infrastructures routières, les gouvernements des pays du Conseil de l’Entente (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Niger et Togo) ont créé depuis 1970 le Centre Régional de Formation pour Entretien Routier (CERFER). Le CERFER est une institution de formation dont le but essentiel est de fournir aux pays membres respectifs des techniciens spécialisés dans le domaine de l’entretien des routes, de la maintenance et la gestion des engins de construction des infrastructures routières.

Le CERFER, depuis sa création a formé plus de cinq mille (5000) techniciens et constitue ainsi, non seulement un organe de formation bien rôdé mais également un outil d’intégration. Tout au long de son existence, le Centre a subi plusieurs mutations destinées à offrir des formations adaptées aux besoins du marché et à l’évolution technologique. Depuis quelques années le centre offre le parcours Licence.

A ce jour, le CERFER dispose de deux (02) cycles de formation dans deux (02) filières : Génie civil et Génie mécanique. La formation dure deux ans et est sanctionnée soit par le Brevet de Technicien (BT) qui correspond au profil d’entrée « niveau première scientifique ou équivalent », soit par le Brevet de technicien supérieur (BTS) pour le profil d’entrée BACII scientifique ou équivalent. Elle est assurée par une équipe de formateurs permanents et vacataires qualifiés.

Outre la formation des techniciens supérieurs et des techniciens brevetés, il est aussi programmé d’organiser à l’intention des administrations publiques et du secteur privé, des formations spécifiques de pointe, des recyclages et perfectionnements professionnels suivant les besoins exprimés.

Afin de répondre aux exigences des entreprises et surtout de mettre à leur disposition la main d’œuvre qualifiée, il est impérieux que des actions concrètes soient menées à travers l’adoption d’une démarche régionale, afin de permettre à tous ces jeunes acteurs de l’espace du Conseil de l’Entente relevant du domaine de la construction et de l’entretien des routes de mener à bien les tâches qui leur sont dévolues en vue de combler le déficit des infrastructures.

Pour atteindre ce noble et laborieux objectif, le Centre Régional de Formation pour Entretien routier (CERFER), membre de l’Association des Gestionnaires et Partenaires Africains des Routes (AGEPAR), a retenu comme moyen d’action l’organisation périodique d’ateliers de perfectionnement professionnel des agents d’entretien et réparations des routes.

Fort de cet atout, le centre entend initier un projet de formation destiné aux acteurs en charge de l’entretien routier dans les pays membres du Conseil de l’Entente. La présente  La formation permettra aux bénéficiaires de maîtriser :

  • des procédures de passation des marchés des travaux publics ;
  • des techniques de diagnostics, d’entretien et de réparation des routes en terre et revêtues;
  • les matériaux de revêtement et les technologies de mise en œuvre y relatives ;
  • la confection des prix unitaires pour un bordereau réaliste et objectif;
  • la réalisation et le suivi des chantiers suivant une technique scientifique qui en garanti la bonne marche ;
  • le montage en temps utile et conformément aux instructions aux soumissionnaires (IS), d’un dossier de soumission.

La formation est ouverte aux acteurs intervenant sur les chantiers de l’entretien routier des pays membres du Conseil de l’Entente.

Catégories : NEWS

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *