Jour : octobre 19, 2023

Le CERFER forme sur la réparation des pathologies de la route. Le Centre Régional de Formation pour Entretien Routier (CERFER) abrite depuis le 17octobre 2023, un atelier de formation pour le perfectionnement professionnel des acteurs de l’entretien routier. Cet atelier régional portant précisément sur « les pathologies des infrastructures routières et méthodologie de réparation » à l’intention des pays membres du Conseil de l’Entente, vise à outiller les participants en techniques fondamentales pour mieux planifier et réparer les dégradations précoces de la route.

Les infrastructures routières sont aujourd’hui au cœur des préoccupations dans tous les pays dumonde et particulièrement dans les pays membres du Conseil de l’Entente. Conscient de cetteréalité, le CERFER a mis en place une formation depuis 2015, en partenariat avec le Ministèredes Travaux Publics et la Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier (SAFER).« Notre objectif majeur est non seulement de renforcer les capacités en techniquesfondamentales de la gestion des pathologies, mais aussi de les assimiler et de les appliquerpartout où besoin se fera sentir », a déclaré M. Ouro-Djobo SAMAH, Directeur Général duCERFER. « C’est pourquoi, je voudrais inviter les structures similaires à la SAFER des paysmembres du Conseil de l’Entente à mutualiser leurs efforts, afin que ce genre de rencontreperdure et donne à nos routes une bonne qualité d’usage. Cet atelier permettra un échanged’expériences et va consolider davantage vos connaissances grâce aux outils que vous allezacquérir », a-t-il ajouté.Durant cette formation régionale qui court jusqu’au 27 octobre 2023, les experts formateursvont aborder cinq modules inscrits au programme : « Généralité sur l’entretien des routesrevêtues » ; « Structures et infrastructures routières : pathologies, remèdes et méthodologie » ;« Montage d’un dossier de soumission » ; « Composition de prix unitaires et sous-détail deprix » ; « Organisation de chantier ».Présent à la cérémonie d’ouverture, le Représentant de Madame le Ministre des TravauxPublics, Directeur de Cabinet du Ministère, a indiqué que le gouvernement togolais s’estrésolument engagé dans une vaste politique de reconstruction nationale à travers la réalisationsur toute l’étendue du territoire national de grands chantiers d’infrastructures routières,notamment les projets de réhabilitation et de renforcement des routes déjà revêtues et les projetsd’aménagement et de bitumage de nouvelles routes. « Actuellement, avec l’ampleur des travauxengagés par l’Etat et les moyens financiers mobilisés, il apparaît plus que jamais nécessaired’assurer la qualité des prestations d’entretien routier, d’où la nécessité d’accroître lescapacités des acteurs de la construction des routes et de l’entretien routier par la formation »,a affirmé M. Bignoite KONGNAH.Rappelons que le CERFER est une institution stratégique du Conseil de l’Entente. Dans sesattributions, on peut noter l’organisation de formations spécifiques de pointe, des recyclages etdes séances de perfectionnement professionnel suivant les besoins exprimés, à l’intention desadministrateurs publiques et du secteur privé. Il dispose comme moyens d’actions, la formationdiplômante dans deux génies, à savoir le Génie Civil et le Génie Mécanique, sans oublierl’organisation périodique d’ateliers de perfectionnement professionnel des agents d’entretien etde réparation des routes.